Par delà mon balcon, une forêt de peupliers trône sur mon ciel. J’habite l’une des plus belles avenues dde Limolou, où des arbres centenaires survivent en dépit de la ville, des parasites et autres nuisances.
Dessin d’observation, feutre et crayons de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerSoumettre