142 pages. 65 chapitres

Formidable histoire d’esthétique japonaise structurée en 65 mini-chapitres, petits patagraphes et phrases courtes, toutes chargées d’un contenu savamment posé. Soie effleure les thèmes de l’amour, du voyage, de l’économie, de l’histoire (le récit se déroule en 1860) par l’utilisation de phrases imagées,  fortes, évocatrices. Le tout révèle une poésie colorée, rythmée, dosée avec soin.
Certains paragraphes répétés rythment le récit en étapes.
Court mais sublime. À lire

 

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit