Puer Aeternus

Accompagner, en 13 dessins, l’album Original game de Alex Robshaw me sortirait de ma zone de confort pour sûr. Du jeu de carte qui prolonge l’album, voici sûrement la carte qui me ressemble le plus, celle du neuf de pique : Puer aeternus, éternel enfant… souriant en retrait sur son astéroïde de malachite.

Pluie et brouillards d’un rêve d’automne

Pluie et brouillards d’un rêve d’automne…. Dans certaines circonstances, les saisons perdent leur sens. L’été se confond avec l’hiver, le printemps se fait attendre et on rêve d’automnes pluvieux…Parfois même on ne différencie plus le chaud du froid ou l’eau du feu. Voilà que le précis paraît nébuleux, les frontières et les cadres s’estompent. Restent…

Dessins Fin 2015

Derrière un sombre arc-en-ciel de ratures, s’entonne un chant… en vagues de plumes. D’une colère joyeuse, le dragon de plomb et de feutre raconte les tempêtes éphémères d’un pays éloigné. Écoutez… le Drararbarsha! MAL À L’ÂME : j’en pleure d’une rage lucide et tordue… Ne cherchons pas tous quelque chose de semblable? Puissions-nous tous vivre…

Dessins Janvier, Février 2016

Publications de ma page dessins-facebook de l’année 2016 à ce jour, (voyez le widget de la section de gauche pour apprécier la page). Depuis, j’ai changé de vie deux fois, rencontré quelques personnes, assité à quelques salons, déliré dans les aléas de monde virtuels plaisants mais peu consécutifs pour le monde réel. Y’a des périodes…

Le Tremlezeboo

Subalterne des enfers, éminence grise du pays de braise, le Tremelzeboo dirige par dénégation et indifférence absolue. Les rides et sillons de ses ailes lumineuses évoquent l’oubli de sa damnation. éraflant les regards de mille éclats de verre. Bandeaux et cornes de feu, du front du Tremelzeboo, annoncent la vigueur de ses impitoyables traitements. Par…

Dessins septembre octobre 2015

Quelques publications des derniers mois (depuis la page facebook). Reconnaissez-vous cet endroit? Parfait pour un pic-nic d’automne… La lumière crépite, le ciel dense s’agite… crinière de feu, exauce nos voeux Vade retro Belzeboo Métempsychose lupienne, ton sourire publicide les flagelle et ça se terminemal HYPOMANIAX !!! Preta no. 4 : souviens-toi … Cette personne hante…

Le Katagno

Chaque individu, unique, se distingue par ses actions. En interaction avec son univers, ses réalités, ses illusions, la personne s’ajuste à son environnement, le questionne, lui répond. D’aventures en expérimentations, des volontés s’affirment. Par le filtre de ses sens, son éducation et sa pensée, se percevront des cadres – les frontières d’une réalité – avec…