Écrit le 26 septembre 2006

Comment une personne sur le point de réaliser une fusillade dans un lieu public décide-t-elle de son acte?

Qu’est-ce qui lui reste d’humain lorsqu’elle agit?
Quelles expériences l’ont conduit à préparer une fusillade pour se suicider ensuite?

Comment rendre ce tueur charmant? comment pourrait-on l’aimer ou comprendre celui-ci?

Existe-t-il des raisons qui justifient un tel acte?

Réponse : GOING POSTAL!!!! (une pièce de VIolent Honesty, composée 3 ans plus tard!)

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit