Ce livre renferme une biographie de Kafka, composée avec soin par son meilleur ami…un auteur du nom de Max Brod.

Les deux hommes ont vécu au début du 20e siècle, l’un comme fonctionnaire des premières grandes administrations publiques (Kafka), l’autre comme auteur de romans populaires (Brod). L’ironie du sort n’aura favorisé que le fonctionnaire et écrivain « raté ».  Étrange postérité…  Emplis de louanges, d’anecdotes et de portraits couvrant tous les âges du grand nouvelliste allemand, les épanchements de ce livre expliquent et démontrent bien comment Kafka est et demeure un monstre sacré de la littérature moderne.

Lors de sa lecture, les propos de Brod m’ont amené au constat suivant : la crédibilité d’un texte littéraire provient souvent des détails extraits de la vie réelle de leur auteur, retranscrits (traduits) en une forme fictive.  À mesure que je découvre de nouveaux textes et de nouveaux auteurs, ceci me devient de plus en plus évident. Par exemple, Max Brod, auteur de nombreux romans, cite plusieurs exemples extraits de ses propres oeuvres pour expliquer et décrire sa relation avec son ami.

Évidemment, ce faux roman-biographie m’en aura appris beaucoup sur l’homme et surpris en plusieurs aspects.

– Kafka n’était pas un fonctionnaire aliéné et chétif (comme plusieurs de ses personnages principaux).

– Les qualités énigmatiques et impressionistes de ses textes enrobent un jugement d’une justesse rare. Ses écrits denses et détaillés camouflent à notre insu de véritables richesses, qui, à travers mots et événements aux aspects symboliques, sont ressentis plutôt qu’expressément découverts. Laissez mijoter pour véritablement apprécier.

– Malgré une vie courte et en apparence malheureuse, Franz Kafka n’en a pas moins vécu de riches et intenses relations.

– Les textes les plus connus de l’auteur sont demeurés « inachevés ».  Son perfectionnisme maladif, bien que fructueux, aura eu raison de son oeuvre. En est-il mieux ainsi ?

Lire ceci a renforcé et consolidé de beaucoup mon affection pour cet auteur allemand. Mon propre livre s’est déchiré en deux lors de la lecture…mais j’en conserverai tout de même les retailles…

Kafka restera un monstre sacré du livre moderne : son oeuvre exprime encore à merveille le tracé de nombreuses vies humaines, vouées à chercher chaleur, bonheur et amour au sein d’environnements artificiels, froids et machinals.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit