Les effigies de la folie

De mes récentes aventures créatives et artistiques, je me dois de partager connaissances et expériences. Ça devient nécessaire voire urgent. Voilà donc que je commence à donner des cours en suivant ce plan. À suivre…

Objectifs du cours :

  • Initier aux rudiments de la pratique artistique;
  • Stimuler l’inventivité et l’imagination visuelle des participants;
  • Déverrouiller leur potentiel créatif;
  • Favoriser l’adoption d’une démarche artistique personnelle;
  • Offrir un cadre d’accompagnement soutenant un processus créatif complet.

Chaque cours comprend deux parties : une théorique, une pratique.
Tous dans le groupe apprendront la même base théorique.
En pratique, chaque individu suivra un cheminement personnel, selon ses goûts, moyens et volontés.

Partie 1

0. Présentation du cours

  • Description des objectifs, présentation et projection de la production artistique de l’animateur
  • Discussion et échange : expériences des participants

1. Réalisation d’un mandala personnel
Introduction : projection d’exemples de mandalas

  • Analyse des mandalas
  • Échange et inspiration en groupe sur les œuvres.
  • Réalisation d’un mandala « rapide ».

2. Dessins abstraits – création de « doodles » (beaux gribouillis)

  • Caractéristiques : croquis rapides, quantité plutôt que qualité
  • Exploration de techniques au crayon (rapide, lent, coups, cercles, etc)
  • nombre de « Doodles » : une vingtaine par participant

3. Production d’un canevas de travail
Symétries et réflexions:
A – Photocopies, colle et papier calque

B – Numérisation et logiciel de traitement d’image : Gimp vs Photoshop

C – Déformations et impressions de grilles-canevas (on triche!)

Choix d’un « Doodle »

4. Dessin dans le canevas
À cette étape, on dessine avec le canevas du cours précédent.
Cette activité se poursuivra au cours des prochaines semaines, en parallèle avec les ateliers théoriques des étapes subséquentes.

5. Ateliers théoriques

Partie 1 – Langage symbolique, signes iconiques
A. Mythologies
Dieux, cosmologies, êtres imaginaires, peuples et cultures.
Dieux actuels : idoles, personnages et célébrités.

B. Imagerie moderne : Courts métrages et extraits de documentaires
Surréalisme, films expérimentaux et discussion sur les projections
Ex. : Yellow submarine, projection de mantras en images, films de l’ONF
C. La paranoïa critique de Dali
D. Image, réalité et perception

Activité formatrice:
Recherche de symboles dans les œuvres
transformation de taches en dessins

C. Histoire de l’Art
Recherche et sélection d’images
Banques d’images
Montage d’un Scrapbook avec images préférées (optionnel)

Partie 2 – Langage visuel, signes plastiques

  • A. Langage visuel : couleurs, textures, formes
  • B. Composition d’images : harmonie, rythme et contraste
  • C. Organisation bi-dimensionnel : Abstrait vs concret, simple vs complexe, emphase sur un élément, unité et variété
  • D. Atelier : Recherche d’Exemples
    • Choix d’un élément visuel
    • Recherche en bibliothèque : journaux, magazines, livres

Partie 3 : Les différents médiums artistiques et leurs possibilités :

1 – Revue des médiums (au choix des élèves)

  • A – feutre, plomb, peinture,collage, aquarelle, pastels.
  • B – papiers et supports

Atelier : Essais de médiums et papiers (au choix ; faites dont ce que vous voulez!)

Partie 4 : La créativité (initiation) :
À ce stade, la participant finalise ou termine son œuvre.

  • Le processus créatif
    Le hasard et l’effort, l’importance de l’erreur, remises en question, sortir du cadre, l’incertitude, directions possibles, prises de risques, exemples
  • De la vision à la réalisation de l’œuvre, témoignage des participants. Discussion de groupe sur l’événement créatif : la complétion de l’œuvre. Surprises, directions, réalisations : Implication dans le travail. satisfaction ou non du résulta, situations inattendues.
  • Cours final – Présentation de l’œuvre personnelle du participant au groupe: exposé oral succinct (de 1 à 5 minutes)

Deuxième session

Objectifs du cours
Apprentissage et maîtrise des logiciels d’infographie
Expérience créative: individuelle, en équipe, avec le groupe
Préparation d’une exposition collective.
Encore une fois, la réalisation de l’œuvre se poursuivra au long des semaines, en parallèle avec les démonstrations théoriques proposées.

1 – Photoshop
Le logiciel Photoshop :
Histoire et importance sociale
Survol de la suite Adobe
Barres d’outils, fenêtres et menus

Principe d’utilisation :
Définir un objectif de départ : ajustements, nettoyage, coloriage, ajouts ou retraits, déformations, stylisation, extraction de texture, conception d’une brosse, d’un pattern, d’un dégradé.
Déterminer les tâches et l’ordre pour les accomplir.
Chacune se résous de plusieurs façons.
Paresse productive : le moyen le plus facile est le meilleur.
À chaque étape on sait ce qu’on fait. L’historique n’est pas infini.

Exercice: compléter un canevas de dessin avec Photoshop :
Réflexions et symétries, couches, contrastes noirs et blanc, niveaux, retraits ou emploi de couleurs

2. Langage visuel
Recherches, réflexion et planification
A. Recherches; Couleurs, forme, textures
B. Composition : alignements, répétitions, accompagnements et décorations
C. Dynamiques et relations picturales (avec schémas)

3. Retour sur la créativité :
Discussions de groupe et échanges
… à propos processus créatif, de la résolution de problèmes, des écueils, blocages, trouvailles (Euraka), des remises en question, incertitudes, inspirations.

Références et exercices :

  • Roger Van Den Oeche : Verrous de la créativité
  • Exercice « brainstorming » : le hasard et l’effort, le droit à l’erreur, sortir du cadre, choix, voir ailleurs, pauses
  • Le risque, l’intuition
  • Les contraintes, la production
  • Sources d’inspirations extérieures : auteurs, artistes, cinéastes, la psychologie, la gestalt, le comportement des plantes et des animaux, le grand ordre cosmique, etc.

4. Histoires des Arts Visionnaires: de Hyeronimus Bosch à Alex Grey

  • L’imagerie moderne; initiation, histoire, enjeux actuels
  • Philosophie des courants visionnaires : surréalisme, fantastique, science-fiction, cinéma, art sacré, art numérique, jeux vidéos, bande-dessinée
  • Projection et exposé : Principaux artistes visionnaires passés et contemporains, regroupements d’artistes actuels, artistes locaux et internationaux.


5. Allers-retours

  • Le mythe du chef d’œuvre et de l’échec.
  • La reprise d’un ancien travail.
  • Pauses dans le processus: nécessité, bénéfices, problèmes
  • Papier vs ordinateur
  • Versions et historique (Photoshop)

6. Les impressions :

  • Le fichier pdf
  • Formats d’impression, les types de cartons, l’encadrement
  • Les supports et objets : t-shirt, boîte de cellulaire, tasses, etc.
    Zine, cahier, livre (survol) : mise en page, révision linguistique, soumission/épreuve

7. Activité finale : présentation d’une exposition collective
À la fin, les participants organisent une expositions collective.

Activités : Choix du l’endroit, du temps, dates butoirs, invitations
Recherche de commanditaires, campagne(s) de financement
Présentation et supports : cadres, cartons, toiles, murs et espaces du lieu d’exposition.
Étiquettes et fiches d’identité : bios des artiste et présentation de son/ses œuvres.
Outils publicitaires : médias sociaux, affiche, marketing de(s) l’artiste (s)
(Comment accroître sa valeur : cours 3?)

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit