Ce livre écrit par Charles R. Cross raconte la vie complète de Jimi Hendrix. On y parcoure la vie de l’artiste, de la rencontre entre ses parents (alcooliques finis, victimes de leur dépendance et de leur misère), jusqu’à la mort pitoyable de l’artiste, due, entre autres, à un mélange de drogues de toutes sortes. Le texte révèle autant de détails pertinents qu’il offre un éclairage de choix sur une existence hors du commun. Cette étoile filante, unique météorite du show-biz, incarne désormais l’icône parfaite du rock, l’alter-égo de la guitare dans ses plus profondes résonnances.

Bien que j’étais déjà fan inconditionnel de Jimi, cette lecture m’a éduquée du feu d’Hendrix. Le Voodoo Chile reste pour l’auteur de ces lignes une source majeure d’inspiration musicale. Ses feedbacks, sa distortion, son désir constant de jouer au maximum du volume, cette propension à cracher le son de part et d’autre, cette attitude punk, sans compromis, nonchalante et irrévérencieuse vivront à jamais en moi. Surtout, la qualité vibratoire de son être communiquant à travers l’instrument définissent avec précision l’objet de mon admiration.

Je considère ce fou, ce drogué sympathique, comme le plus attachant des personnages. Émergeant dun encadrement familial absent, ce gitan des temps modernes, personnifie LA bête. Sans conteste Jimi est et sera le premier des métaleux.

Prisonnier de la salle aux miroirs, je ne pouvais y voir que ma personne, reflétée en des milliers de fragments obstruant ma vision.

1 Comment
  1. Laurence Carrier

    Je l’ajoute à ma liste dès maintenant. Ce blog est impressionnant.

    J’ai regarder tes dessins longtemps et avec attention. J’aurais partager mes impressions sur ceux-ci avec plaisir, si seulement je savais comment.

    Laurence

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit