Paul Nathanson and Katherine K. Young, Spreading Misandry: The Teaching of Contempt for Men in Popular Culture (Montreal, Quebec, Canada: McGill-Queen’s University Press, 2001)

Spreading Misandry renferme un essai étoffé, fondé sur plusieurs études traitant de la  représentation symbolique de l’homme dans la culture populaire des années 90. Analyse sous l’angle de la mysandrie de nombreuses productions culturelles diffusées, publiées en anglais en Amérique du Nord durant les années 90 : films, émissions de tv, téléfilms, magazines, etc.

Consterné par la brutalité de phrases qui, derrière leurs formes savantes et universitaires, concernent des réalités qui me touchent de près, je devais parfois arrêter de lire, tellement j’étais bouleversé de voir de tels mots. Ça m’a rappellé la pertinence que pouvait parfois avoir à mes yeux le Doc Mailloux, dans ses émissions d’après-mdi sur les ondes de CKAC.

Pour moi, discuter de vive voix du sujet de la mysandrie relèverait de l’acrobatie pure. Ça serait de la haute voltige argumentationnelle. Ainsi je retiendrai la pertinence et la profondeur de ce livre  bien que le sujet demeurera longtemps tabou.

Ce livre attaque avec fermeté l’idéologie féministe en démontrant, en fin d’ouvrage, le danger derrière toutes les idéologies.

Chapitres

Misandry in popular culture : explication générale sur le phénomène répandu (pervasive);
Laughing at Men : l’humour par rapport aux hommes;
Looking down on men ;  dénigrements;
Bypassing men ; portraits biaisés ;
Blamming men ; rendus coupables;
Dehumanizing men ; dont on a retiré les propriétés d’êtres humains;
Demonizing men : dotés des propriétés d’êtres surnaturels, démoniaques;
Making the world safe for ideology : explication sur les dangers des idéologies;
Conclusion

Annexes ; Notes; Index

Lu en anglais ; Ce livre est le premier d’une série de trois sur le même sujet.

Plus d’info

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit