Avant la guitare, une posture!

Présentation : Ce texte a été écrit pour le journal de l’Accorderie. Sa reprise en ce blog signifie pour moi autant une participation sociale dans mon milieu que l’amorce d’une série de leçons écrites portant sur la guitare. Évidemment, il y en aura d’autres!

Cet article adopte le point de vue d’un joueur droitier.

Connaissez-vous la guitare? C’est un instrument de musique maintient, chez les gens de tous âges et toutes origines, une grande cote de popularité. On en trouve aujourd’hui des modèles autant électriques, acoustiques que classiques ou semi-accoustiques. Or malgré sa notoriété, l’instrument reste difficile d’approche et demande, pour être maîtrisé, une pratique assidüe. Pour en explorer les multiples facettes et aider à familiariser à cette pratique toutefois gratifiante, voici une nouvelle série d’articles sur la guitare, s’adressant autant aux débutants néophytes qu’aux joueurs plus expérimentés désirant approfondir leurs connaissances théoriques autour de l’instrument.

Comme c’est un premier article, on commencera par aborder les notions fondamentales que tout apprenti-guitariste doit connaître avant de commencer à jouer. Nous traiterons aujourd’hui des positions du corps et des mains à adopter pour jouer de la guitare.

La posture

Une juste position de pratique reste primordiale, autant pour le joueur débutant qu’avancé. Douleurs au dos, tendinites, crampes dans les jambes menacent le guitariste indiscipliné, alors portez-y attention! Le joueur de guitare peut aussi bien jouer debout qu’assis, quoique pour commencer, pratiquer, répéter et développer son jeu, le guitariste demeurera la plupart du temps assis, idéalement sur un tabouret d’une hauteur ajustée à sa physionomie. Le genoux de la jambe gauche sera plié de façon à élever la cuisse, où repose le corps de l’instrument. En tout temps, la main gauche doit pouvoir saisir le manche avec facilité. Du côté droit, le coude relevé et  le bras plié à un angle d’environ 90 degrés permettra de positionner la main droite vis-à-vis la rosace (le trou au centre de la caisse de résonnance). Cette posture deviendra peu à peu habituelle et naturelle, même debout. Toutefois, ces règles ne sont pas absolues. Par exemple, un vrai rocker doit surtout  considérer son attitude sur scène plutôt que les détails de sa posture corporelle!

Les mains : à droite et à gauche
On identifie la guitare comme un instrument harmonique car elle peut émettre plusieurs sons en même temps. Contrairement aux instruments mélodiques (comme la flûte à bec), une guitare peut autant servir à jouer des mélodies (un seul son à la fois) qu’à former des accords (contenant plusieurs sons).

Si plusieurs cordes sont grattées simultanément, la guitare émet un accord. Si une seule corde est jouée, la guitare émet une seule note. En général, seules les cordes jouées par la main droite vibrent et produisent des sons.

La main droite tient le médiator (pic) pour gratter les cordes et donner le rythme tandis que les doigts de la main gauche appuient sur le manche à des endroits précis de façon à sélectionner les notes. La constitution de l’instrument procure donc au joueur un tas de possibilités : les positions de chaque doigt de la main gauche, apprises d’après gammes et accords choisis, fixeront les notes produites. Simultanément la main droite, suivant un rythme sur une ou plusieurs cordes spécifiques, provoquera la vibration de la corde et la projection du son.

Vous connaissez maintenant les notions les plus élémentaires à savoir pour jouer de la guitare. Prenez le temps d’y réfléchir et d’expérimenter (en essayant un instrument dans un magasin! ). La prochaine fois, l’article vous présentera une gamme et quelques accords à pratiquer.

À bientôt!

 

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit