Les 94 du punk rock des années 90

Vous aimez le punk rock? Croyez en connaître les meilleurs moments? Vous auriez voulu vivre dans ces années de party underground et d’insouciance généralisée? Cet article est pour vous! Voici donc…[roulement de tambour] le top 94 punk rock de la décennie! Auparavant toutefois, quelques remarques s’imposent.. Cette liste tente de dresser un panorama sur l’évolution…

Lag Wagon – Hoss

Si vous cherchez le band parfait, retenez ce nom : Lagwagon. La discographie du groupe, pleine d’œuvres exceptionnelles, vous convaincra de son excellence. En matière de punk rock, LW a poussé les limites du style jusqu’à les redéfinir. Grâce à eux nous ne comprendrons plus le mot punk de la même façon. Sorti en 1995…

Ministry – From Beer to Eternity

On ne présente plus Ministry. Ses morceaux d’une violence aussi extrême que précise, appliquée à coup de sons électroniques, batteries programmées et guitares thrash hantent encore la mémoire de la musique moderne. Évoquant les plus sombres aspects de la société américaine avec cynisme et ironie, provocant, , irrévérencieux, parfois injurieux, le groupe à traversé plusieurs…

Black Flag – Family man

Voici un album perturbant. Prenons juste la pochette, une illustration réaliste – presque éducative – avec un homme  vu de dos qui tient un revolver sur la tempe de son crâne. Devant lui par terre gisent des pieds à talons hauts et la tête d’une femme au visage ensanglanté. À côté une enfant, à genoux,…

Municipal Waste – The fatal Feast

Formation américaine de l’État de Virginie, Municipal Waste (MW) livre depuis 2001 un thrash/crossover de catégorie A, sans concession dans leur approche et la violence de leurs musiques. Inspiré des S.O.D., D.R.I., Nuclear Assault et autres Suicidal Tendencies, ce groupe tient aujourd’hui le flambeau du Crossover, née dans la deuxième moitié des années 80 d’un…

Céline – Voyage au bout de la nuit

Rarement n’ai-je rencontré texte si violent, si laid, si cruel. Même les mots y puent de putréfaction. Dans cet amas de mots rudes et tordus, le Voyage au bout de la nuit laisse miroiter un trésor, fignolé par quelqu’un qui a osé dire et montrer, sans peur du laid et de l’innommable. Ce Voyage, bien…

Moondog – The Vicking of Sixth avenue

J’ai d’abord découvert l’existence de Moondog dans la revue The Escapologist. Un article complet y relatait l’apport de cette personnalité américaine du 20e siècle, aujourd’hui considérée comme un pilier de la contre-culture moderne. Quasi auto-biographie, Louis Thomas Hardin (Moondog) a participé lui-même à l’ouvrage par l’apport de faits, anecdotes et récits de vie transmis vers…

Lydie Salvayre – Hymne

Vous le savez… ce mec a défini l’instrument dans sa mouture électrique. Ce noir de peau, ce fils mal-aimé, ce rejeton de famille pauvre – gaucher de surcroît – se l’est appropriée, l’a incarnée jusque dans ses trippes, l’a amalgamée à sa propre chair. Son nom demeurera à jamais synonyme de l’archétype du guitariste moderne;…

Ray Bradbury – Chroniques martiennes

Recueil de nouvelles constituant la première véritable oeuvre de ce maître incontesté de la science-fiction américaine. (Du même auteur, voyez l’article sur Farenheit 451). Publiées à la fin des années 40, l’esthétique habillant ces nouvelles rappelle les rêves naïfs d’une époque déjà ancienne… lorsque ordinateurs et conquête aérospatiale signifiaient, pour le commun des mortels, chimères…

Punishment Park – un faux documentaire choc

Dans le contexte d’un pays secoué intérieurement par des politiques extérieures guerrières (États-Unis des années 70), tous les contestataires, libres-penseurs, journalistes, artistes, paroliers et écrivains actifs sur le territoire se voient accusés de méfaits graves, anticonstitutionnels. Des milliers de gens sont désormais considérés comme propagateurs de violence et poseurs de bombes. Ce faux documentaire est…

Truman Capote – In Cold Blood

Livre trouvé, au plus creux du viaduc sans issue de Québec. Bien que renfermant de nombreuses pages marquées de taches et de brûlures, ce livre d’un piteux état pouvait être considéré intact. Rien n’est plus affligeant pour un lecteur que de constater une page manquante. J’ai quand même pris le risque de parcourir le livre.…