Frank Herbert – Dune (premier cycle)

Le présent texte ne porte que sur la première trilogie du cycle de Dune. Ici on parle de trois livres édités par Presses Pocket sous la forme d’un coffret, dont les rabats affichent de superbes illustrations, peintures acryliques exposant les protagonistes de Dune. Accomplissement littéraire, Dune enchevêtre avec élégance les grandes ambitions romanesques de l’auteur.…

Philip K. Dick – Simulacres

Consultons d’abord la définition de ce mot inusité. Simulacre : désigne une apparence qui ne renvoie à aucune réalité sous-jacente, et prétend valoir pour cette réalité elle-même. (wikipedia) Continuons le portrait pour rendre plus limpide ce formidable mot : Et si… votre monde n’était qu’illusion? que chacun des points de repères constituant votre réalité personnelle…

Héloïse Côté – La tueuse de dragons

Les oeuvres du type fantaisie-science-fiction découlent d’une culture à part entière, pleine de ses propres codes et clichés. Or ce roman a été lu avec la naïveté d’un lecteur néophyte, sans expertise véritable sur ce vaste domaine de la littérature populaire. Par une écriture peu raffinée, surtout fonctionnelle, La tueuse de dragons se distingue par…

Ray Bradbury – Chroniques martiennes

Recueil de nouvelles constituant la première véritable oeuvre de ce maître incontesté de la science-fiction américaine. (Du même auteur, voyez l’article sur Farenheit 451). Publiées à la fin des années 40, l’esthétique habillant ces nouvelles rappelle les rêves naïfs d’une époque déjà ancienne… lorsque ordinateurs et conquête aérospatiale signifiaient, pour le commun des mortels, chimères…

Ray Bradbury – Fahrenheit 451

Ray Bradbury est l’un des plus importants auteurs de science-fiction états-uniens. Fahrenheit 451 est son deuxième roman, sans doute son plus célèbre. J’en ai entendu parler à cause du film de 1968, que je n’ai malheureusement pas vu. (une reprise serait prévue pour 2012…). Ce livre a été lu au travail (durant mes pauses) et…

Hermann Hesse – Le jeu des perles de verre

Mots d’une verve si étreignante qu’ils me traversent encore l’esprit d’étonnantes révélations. Ces phrases n’ont pu émerger que d’un sage, éprouvé et fortifié d’indénombrables lectures et d’inquantifiables scéances d’écriture. La densité des mots et des sujets inscrits en ces lignes autorise de nombreuses relectures. Le jeu des perles de verre constitue le chef-d’oeuvre d’Hermann Hesse,…