D’abord diffusé sous la forme de six causeries radiophoniques, ce texte eut un tel succès qu’on l’a republié en un magnifique petit livre. Accompagné d’illustrations aux formes délicates et abstraites, ce livre explore, par le biais du sujet de la conversation, divers thèmes relatifs aux relations interpersonelles. « Propos d’enfants », « Premières impressions »,  « Je n’ai pas saisi », titrent par exemple les illustrations.

Theodore Zeldin, professeur, membre de l’Académie britannique et de l’Académie européenne, affirme des conversations qu’elles peuvent changer notre vie. En cette activité reposerait une source d’enrichissement humain considérable, une rencontre d’esprits, une occasion de transformation précieuse quoique accessible à tout moment dans notre vie quotidienne.  Enrichit de nuances quant aux entraves et achopements reliés à cette faculté inhérente à l’humain, le discours de Zeldin n’en est que plus habile.

Pour permettre d’appréhender le panorama offert, le titre des chapitres de ce livre s’avère éloquent :
1. Comment chaque époque change de sujet de conversation.
2. Pourquoi la conversation amoureuse prend une nouvelle orientation.
3.  Ce qui sauve de l’ennui la conversation familiale.
4. La conversation au travail : pourquoi les spécialistes doivent trouver une nouvelle manière de parler.
5. Ce que la technmologie peut faire de la conversation.
6. Comnent la conversation favorise la rencontre des esprits.

La fin de l’ouvrage comporte une liste des suggestions pour des thèmes de conversation. 36 sujets sont présentés tels des bases pour amorcer de ces conversations qui, possiblement, changent des vies et marquent à jamais leurs interlocuteurs.

Pour de meilleurs échanges à l’école, en famille, au travail et dans tous les aspects de nos vies quotidiennes, ce livre, mais surtout son contenu, devraient être partagés sans gêne.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit