Cet album de WIZO domine, de par sa qualité exceptionnelle, le catalogue de l’étiquette Fat Wreck Chords. À l’époque glorieuse de la deuxième vague punk rock (1994, 1995, 1996), la compagnie martelait le marché à coups de chefs-d’oeuvres successifs.

Le premier disque de WIZO, intitulé Uuaarrgh, poursuivait cette glorieuse lignée. Galette savoureuse, riche de mélodies accrocheuses et d’ambiance éclectiques, Uuaarrgh contient tous les éléments nutritifs essentiels au punk rock : punchs, frénésie, drames, humour, le tout servi dans un enrobage de compositions enflammées, décapantes, amusantes voire schtroumfesques.

Publié un an plus tôt en Allemagne, la version de Uuaarrgh publiée sur Fat a été remâchée, allégée et réordonnée pour un public international. Uuaargh ainsi reconstitué incarne l’album parfait, synthétisant l’efficacité américaine et le charme pittoresque du punk européen. En plus, WIZO s’approprie une grande variété d’influences musicales, bien au delà du bon vieux punk rock : marche militaire, ballades rock, old school euro punk, pop, et même quelques accords de rock alternatif. Malgré ce mélange de genres, ces chansons sont toutes plus réussies les unes que les autres et leurs mélodies sauront vous rester en tête.

Bien que 90% de l’album soit chanté en Allemand, Uuaarrgh mérite d’être écouté par tous. Les thèmes abordés, à la fois sociaux et politiques et personnels, colportent un message universellement accessible : on y traite du monde entier, remets en question autorités et institutions civiles, s’intéresse aux mœurs et relations humaines non sans relater maints épisodes scandaleux et autres situations loufoques. Uuaarrgh renferme donc un amalgame de paroles sages, amusantes, profondes et marquantes. Le livret contient les traductions en anglais des textes allemands tant les mots sont essentiels pour apprécier l’album.

Au strict plan musical, l’incontournable talent du trio de musiciens formant WIZO irradie d’expérience, raffinement et efficacité. La voix claire nasillarde aigüe d’Axel s’impose. Autant au niveau des arrangements que des compositions, Uuaarrgh mijote un esprit lumineux, joyeux, plein d’enthousiasme naïf et de verve politique. En plus, c’est rempli d’effets spéciaux, de sons divers et d’épices musicales relevées: répondeur, pompe à air, percussions latines révèleront tout le potentiel de votre systèmes de son!

Après une première écoute de l’abum, on aura le goût de le réécouter immédiatement :  on ne se tanne pas de Uuaarrgh. 15 ans plus tard, ce disque n’a pas vieilli d’une ride. Découvrez-le d’urgence si ce n’est déjà fait : vous chérirez cet album pour le restant de vos jours…

01. « Tod im Freibad »
Histoire marrante d’une mort à la piscine publique. Attention aux tremplins trop haut!

02. « How Could I’ve Known? »
L’une des deux pièces en anglais de l’album : mélodique, légère quoique quelque peu mélancolique…

03. « Gemein »
Marche militaire humoristique. Je suis méchant!

04. « Raum der Zeit »
Pièce chef-d’oeuvre que tout punk rocker doit connaître. Paru sur Survival of the fattest. Nous sommes tous, d’une certaine façon, marginaux.

05. « Anruf »
Simple message sur répondeur…

06. « Hey Thomas »
Balade alternative à propos d’un ami du groupe. Permet à l’album de respirer entre deux morceaux de grande intensité.

07. « Kopfschuss »
Hymne anti-police portant sur les mensonges qu’on promulgue au nom du maintien de l’ordre et du pouvoir.

08. « Schweinewelt »
L’un des sommets de l’album. Pièce typiquement punk rock habile, mélodique et punchée.

09. « W8ing 4 U »
Farce mêlant amour inconditionnel et meurtre d’une femme obèse. Balade à succès!

10. « Schlechte Laune »
Ce n’est pas ma journée, ni mon mois, ni mon année. Bref, ce n’est pas ma vie! Meilleure chance la prochaine fois.

11. « Lug & Trug »
Profond, réflexif et nécessaire : depuis toujours les institutions vous ont menti.

12. « Das Goldene Stück »
Autre balalde folk

13. « Hund »
finale latino samba.

Durée ; 36:26
nombre de chansons : 13

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formSubmit